Le staphylocoque doré (Staphylococcus aureus) est aujourd’hui l'une des bactéries les plus redoutées. On le rencontre dans de nombreux espaces publics, particulièrement dans les hôpitaux. C’est une espèce pathogène qui peut causer nombre d’infections dans plusieurs régions du corps. Parce qu'il est devenu plus résistant à l'action des antibiotiques, il a été surnommé « superbactérie ».

Le miel de Manuka un meilleur allié pour booster votre système immunitaire provient de la récolte des abeilles sur le manuka, un arbrisseau généralement cultivé en Nouvelle-Zélande. D’une couleur opaque et d’une saveur légèrement caramélisée aux notes d’eucalyptus, le miel de Manuka possède nombreux bienfaits pour la santé. Ce type de miel est surnommé dans le monde entier comme un miel aux vertus médicinales.

Sommaire :

Qu’est-ce que c’est le staphylocoque doré ?

Le staphylocoque doré est une bactérie pathogène du genre Staphylococcus pouvant provoquer des infections plus ou moins graves chez le patient qui peuvent aller jusqu’à la septicémie. Les bactéries staphylocoques sont souvent présentes dans les organismes sains et se fixent dans la muqueuse nasale. À la suite de cela, les bactéries colonisent d'autres zones du corps, généralement les plus humides.

Le staphylocoque doré peut devenir très dangereux et provoquer des infections cutanées (acné, folliculite) ou des tissus sous-cutanés (abcès, furoncle), une intoxication alimentaire, des infections respiratoires (bronchite, pharyngite, pneumonie), des infections osseuses (arthrite, ostéomyélite) du sang (endocardite, septicémie) et d’autres infections généralisées (méningite).


Comment se transmet le staphylocoque doré ?

Le staphylocoque doré se propage par la toux, les éternuements ou le contact cutané avec une personne infectée (plaie ou lésion présente sur la peau). De plus, le partage de lames de rasoir, de serviettes ou de chaussures peut être une autre source de transmission.

Selon les statistiques, deux personnes sur 100 sont porteuses du staphylocoque doré, mais elles ne tombent pas forcément malades, surtout si leur système immunitaire est résistant. Les enfants, les personnes âgées, ceux qui ont subi une intervention chirurgicale, qui présentent un déficit immunitaire ou qui sont hospitalisés sur une longue période sont les groupes de population les plus prédisposés. En outre, les personnes souffrant de maladies chroniques telles que le diabète, le cancer ou le sida courent un plus grand risque d'infection par le staphylocoque doré.

L’environnement hospitalier est aujourd’hui le principal endroit où on peut attraper cette bactérie. On estime que plus de 50 % des cas d'infection par le staphylocoque doré sont provoqués par un manque d'hygiène dans les hôpitaux.


Les symptômes du Staphylococcus aureus

Les symptômes cliniques des infections causées par le staphylocoque d'or sont liés à des toxines sécrétées par celui-ci.

Parmi les intoxications dues au staphylocoque doré, on peut citer :

Le syndrome de la peau bosselée : on constate des rougeurs, un gonflement et des égratignures sur la peau, d'abord autour des yeux et de la bouche, puis au niveau du tronc et des extrémités.

L’intoxication alimentaire : elle résulte de la consommation d'aliments contaminés par des entérotoxines staphylococciques, en particulier des aliments laissés à température ambiante pendant une trop longue période. Les symptômes sont les suivants : nausées, vomissements, douleurs abdominales et diarrhée parfois grave.

Le syndrome de choc toxique (SST) : cette intoxication aiguë peut mettre en danger la vie de celui qui en est atteint. Les symptômes peuvent inclure nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhée, douleurs musculaires, maux de tête, maux de gorge, éruptions cutanées, craquelures de la peau, hypotension ou encore dysfonctionnement des organes.

Les infections les plus courantes liées au staphylocoque doré sont :

Les infections cutanées : furoncle, acné, folliculite, surinfection d’une plaie ;

Les infections du tissu sous-cutané : mammite, hidrosadénite, abcès ;

Les infections respiratoires : rhinopharynx, amygdalite pharyngée, trachéite, bronchite, pneumonie, empyème, sinusite ;

Les infections squelettiques : arthrite, ostéomyélite ;

Les infections généralisées : méningite, septicémie, endocardite.


Les symptômes d’une infection due au staphylocoque doré varient en fonction de la région du corps où elle se trouve. Dans le cas d'une infection cutanée, ils se manifestent par des douleurs, des rougeurs ou des cloques remplies de liquide. Lorsque l’infection se situe au niveau des voies respiratoires, la personne atteinte ressent des douleurs dans cette zone, elle tousse, souffre d’une forte fièvre et d’une mauvaise haleine.

L'activité antibactérienne du miel de Manuka

Le miel de Manuka contient naturellement du méthylglyoxal (MGO™), une substance active aux puissantes propriétés antibactériennes. En outre, les enzymes comprises dans le miel produisent du peroxyde d'hydrogène, responsable des qualités antibiotiques du miel.

Mais tous les miels de Manuka ne se valent pas. Leur pouvoir antibactérien se mesure à la quantité de MGO™ présente. Ce composant thérapeutique est l’ingrédient clé du miel de Manuka. Ainsi, plus son niveau est élevé, plus les propriétés antibactériennes du miel sont importantes. C’est pourquoi on a :

Miel de Manuka MGO™ 100+  Niveau d’entretien

Miel de Manuka MGO™ 250+ Niveau utile

Miel de Manuka MGO™ 400+ Niveau supérieur

Miel de Manuka MGO™ 500+ Activité maximale

MGO™ est une marque déposée et seul le miel testé indépendamment par des laboratoires certifiés et autorisés en Nouvelle-Zélande peut porter l’étiquette qui atteste de ses qualités médicinales.

Découvrez aussi l’article : 7 conseils pour choisir un bon miel de Manuka


miel-de-manuka

Découvrez ici toute la gamme de miel de Manuka MGO™ !


* Les informations publiées ou mises à disposition sur le site www.abeille-heureuse.fr sont à titre informatif et ne sont pas destinées à remplacer les conseils ou les prescriptions médicales. En plus, les bienfaits peuvent varier en fonction de votre âge, de votre métabolisme, de votre état de santé et de votre mode de vie. 

Sources :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5562472/

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4837971/

https://www.researchgate.net/publication/26879781_The_intracellular_effect_of_manuka_honey_on_Staphylococcus_aureus

https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1319562X16300870

https://healthywithhoney.com/what-kills-staphylococcus-aureus-does-manuka-honey-kill-mrsa/

https://www.livestrong.com/article/526231-how-effective-is-manuka-honey-at-treating-all-forms-of-staph-infections/

https://edition.cnn.com/2017/11/24/health/m