Les pollens crus mono floraux ont des qualités et propriétés uniques qu'ils tirent directement des fleurs à partir desquelles les abeilles les constituent. Chaque pollen cru est donc indiqué spécifiquement pour ses effets bénéfiques contre certaines affections.

Il en existe pour tous les goûts et de toutes les couleurs.Le pollen cru de saule est jaune doré, a un parfum puissant et un goût particulièrement délicieux ! Il est d'ailleurs connu sous le nom de "Perle des pollens" à la fois pour ses propriétés exceptionnelles, et parce qu'on ne le trouve qu'en petites quantités. Cette rareté s'explique par sa période de floraison qui se déroule très tôt au cours du printemps. C'est en fait l'un des premiers arbres en fleur, lorsque les températures sont encore basses et que les abeilles ont à peine commencé à sortir de la ruche. Et comme les fleurs de saule meurent très rapidement, il est donc très difficile pour les abeilles d'en recueillir le pollen. La conséquence étant que les quantités de pollen cru de saule et de miel de saule sont très réduites.

Le saule (Salix) est reconnu depuis l'antiquité pour ses propriétés médicinales. Les égyptiens utilisaient par exemple le saule blanc pour atténuer les douleurs et pour calmer les inflammations. Kuan-Yin, le bodhisattva de la compassion, était même représenté avec une branche de saule à la main, symbole de la guérison. Certains médecins populaires de l'antiquité, comme Hippocrate et Dioscoride, le recommandaient pour le traitement de la goutte et contre les rhumatismes. Les chamans Amérindiens connaissaient également les effets analgésiques du saule. L'écorce de saule y était utilisée pour calmer les maux de dos et de dents, les migraines, les crampes menstruelles, ainsi que pour faire baisser la fièvre, pour traiter la grippe et les maux de gorge.

Les qualités du saule ont malheureusement été oubliées au cours du Moyen Age, pour être redécouvertes finalement par un prêtre en 1763. En 1829, Pierre-Joseph Leroux, un pharmacien français, a pu isoler la salicine, la substance active du saule. Et c'est en 1838, qu'un chimiste italien a préparé pour la première fois de l'acide salicylique pur, une substance utilisée désormais fréquemment comme antipyrétique, pour traiter la fièvre et les rhumatismes ainsi que dans le traitement de la goutte.

Le pollen cru de saule est un aliment vivant qui conserve parfaitement les qualités et les principes actifs des fleurs de saule. Il contient quantité de vitamines, spécialement du groupe B, mais aussi des vitamines C et E. Il contient également des antioxydants, des acides polyinsaturés, des polyphénols, des minéraux et des oligo-éléments. Du fait qu'il contient une bonne dose de xanthophiles (lutéine et zéaxanthine), il protège la cornée et le tissu conjonctif, et lutte ainsi contre la cataracte et la dégénérescence maculaire liée à l'âge. Il renforce aussi l'immunité et peut retarder le vieillissement. Etant de plus très riche en acide folique (vitamine B9), il a un effet de stimulation de la fertilité et de protection de l'embryon pendant la grossesse.

Des recherches récentes ont pu montrer que le pollen de saule blanc (Salix alba) est aussi anti-génotoxique et qu'il a un effet protecteur en cas de chimiothérapie, en agissant contre les effets nuisibles de certains médicaments utilisés dans le traitement du cancer.


* Les informations publiées ou mises à disposition sur le site www.abeille-heureuse.fr sont à titre informatif et ne sont pas destinées à remplacer les conseils ou les prescriptions médicales. En plus, les bienfaits peuvent varier en fonction de votre âge, de votre métabolisme, de votre état de santé et de votre mode de vie.